Chiffres clés de la Défense (2021) – Ministère des Armées

Ajouter à la liste
ClosePlease login

No account yet? Register

Synthèse Beesnest

Les Chiffres clés de la Défense est un rapport présentant synthétiquement de nombreuses informations sur le secteur de la Défense, et plus particulièrement sur les missions, moyens et la composition du Ministère des Armées. 

Sont notamment présentés les missions de l’Etat dans le domaine de la Défense, le budget, les effectifs, les moyens matériels, quelques dimensions complémentaires (infrastructures, innovation, actions lors du Covid…)…

Il est possible de découvrir dans le détail la composition et la répartition des moyens alloués dans le cadre de la précédente loi de programmation militaire 2019-2024 à cette adresse : https://barometre-lpm.defense.gouv.fr/barometre-lpm.

Les chiffres et enseignements clés du rapport : 

 

1- Les principales missions de l’État

  • Le Ministère des Armées représente 13% du budget général de l’Etat en 2021, dont 12,4% pour la Défense, 0,5% pour les Anciens combattants, la mémoire et les liens avec la Nation et 0,1% pour le Plan de relance.

2- Le budget de la défense 

  • Le budget total du Ministère est de 50,05 milliards d’euros en 2021
  • Le budget de la mission “Défense” est de 39,2 milliards d’euros
  • Le ministère consacre 6,6 milliards d’euros à la R&D en 2021 

3- Les effectifs du ministère en 2020

  • Le personnel civil représente 23,5% du total des effectifs, le personnel militaire en représente 76,5%. Plus de la moitié des ETPT du personnel militaire se trouve à l’Armée de Terre (55,8%)

4- Les effectifs de la réserve opérationnelle

  • 41 162 réservistes au 31/12/2020 

5- Déploiements opérationnels des forces armées françaises

  • Plus de 30 000 militaires français sont engagés en juin 2021.
  • 13 000 militaires sur le territoire national, 5 100 pour Barkhane, 600 pour Chammal, 740 pour l’ONU, 150 pour l’UE, 4 150 pour les missions maritimes et 400 pour l’OTAN

6- Les équipements en dotation dans les armées au 01/07/2021 

  • 222 chars de combat
  • 739 drones
  • 71 bâtiments de combat et de soutien maritime 
  • 211 avions de combat
  • 69 avions de transport
  • 73 hélicoptères

7- Comparaison des dépenses de défense entre les États-Unis et les pays européens

  • 48,4Mds$ de dépenses de défense pour la France en 2020 (2,04% du PIB), 716Mds$ pour les USA (3,73% du PIB)

8- La politique de la jeunesse 

  • 15 000 jeunes reçus en Journée défense et mémoire et en service national universel
  • 800 000 jeunes reçus en Journée défense et citoyenneté
  • 5 000 jeunes formées dans le cadre du service militaire volontaire depuis 2015 

9- Le plan Famille

10- L’infrastructure

  • Environ 27% du parc immobilier de l’Etat
  • Budget annuel de 1,5Mds€ en 2015 à 2,3Mds€ en 2020

11- L’innovation

  • 576 projets d’innovation proposés à l’Agence de l’Innovation de la Défense
  • +100 nouveaux projets technologiques lancés avec la Direction Générale de l’Armement

12- L’action des armées dans la lutte contre la Covid-19 

  • 1 235 missions sanitaires, logistiques, protection, vaccination menées dans le cadre de l’opération Résilience

Informations sur l'étude

Notation de l'étude
5/5

Les informations contenues dans la synthèse d’études et de rapports produite par Beesnest sont fournies à titre informatif uniquement et ne constituent pas des conseils professionnels. Les études et les rapports utilisés pour produire cette synthèse proviennent d’autres organismes et n’ont pas été rédigés par Beesnest. L’exactitude, l’exhaustivité ou la pertinence de ces informations ne peut pas être garanties par Beesnest qui n’est pas responsable des erreurs, omissions ou imprécisions dans cette synthèse. En utilisant cette synthèse, vous reconnaissez que vous le faites à vos propres risques et que vous êtes responsable de la prise de décision qui en découle. Beesnest n’est pas responsable de tout préjudice ou dommage résultant de l’utilisation de ces informations.

Beesnest Analyste ayant rédigé la synthèse de l'étude :

Romain Baudrand

Titulaire d’une licence d’Administration Publique et d’un Master sur les interactions publics/privé à Sciences Po Lyon, Romain décide de se spécialiser dans le conseil pour le secteur public en rejoignant l’ESCP Business School. Après une première expérience dans le conseil et plusieurs années en Junior-Entreprise, il est désormais formateur national en stratégie commerciale auprès de la Confédération Nationale des Junior-Entreprises.

Laisser un commentaire