Seven steps to a more resilient, agile manufacturing supply chain – PWC

Ajouter à la liste
ClosePlease login

No account yet? Register

Cette publication de PWC souligne que la pandémie de COVID-19, les pénuries de main-d’œuvre et les problèmes géopolitiques ont fortement perturbé les chaînes d’approvisionnement mondiales, entraînant des pénuries de matières premières, des coûts plus élevés et des difficultés de recrutement pour les fabricants. Selon une enquête du Manufacturing Leadership Council, 91 % des fabricants ont connu des perturbations de leur chaîne d’approvisionnement au cours des deux dernières années. Les fabricants doivent renforcer leur résilience en construisant des chaînes de valeur connectées, en adoptant un modèle opérationnel repensé et en favorisant la collaboration multifonctionnelle pour faire face aux défis persistants des chaînes d’approvisionnement.

Synthèse de Beesnest

Au cours des deux dernières années, les chaînes d’approvisionnement mondiales ont été fortement perturbées en raison de la pandémie de COVID-19, des pénuries de main-d’œuvre et des problèmes géopolitiques tels que l’invasion russe de l’Ukraine. Selon une enquête récente réalisée par le Manufacturing Leadership Council (MLC) de l’Association nationale des fabricants (NAM), neuf fabricants sur dix ont subi d’importantes perturbations dans leurs chaînes d’approvisionnement, notamment des pénuries de matières premières, des coûts plus élevés pour les matériaux et le transport, ainsi que des pénuries de composants. De plus, les fabricants continuent de faire face à des difficultés pour pourvoir les postes vacants, ce qui impacte leur croissance et contribue aux problèmes persistants des chaînes d’approvisionnement. Les pénuries actuelles, les goulots d’étranglement, les délais d’approvisionnement prolongés et la hausse des coûts des intrants intermédiaires sont largement attribuables à une demande insatisfaite dans un environnement de chaîne d’approvisionnement inélastique.

Selon l’article de PWC, les perturbations mondiales des chaînes d’approvisionnement se calmeront progressivement en 2022 à mesure que la demande refoulée de biens et de services se stabilisera et que les approvisionnements se rétabliront. Cependant, il est probable que les problèmes d’approvisionnement persistent au moins jusqu’en 2023. Environ un tiers des fabricants américains estiment qu’il faudra au moins un an pour améliorer les perturbations de l’approvisionnement, tandis que 14 % pensent que cela prendra deux ans ou plus.

 

Parmi les chiffres clés mentionnés dans l’étude :

  • 91 % des fabricants ont connu des perturbations de leur chaîne d’approvisionnement au cours des deux dernières années.
  • 63 % des fabricants rencontrent des risques importants pour sécuriser les matières premières.
  • 69 % des fournisseurs des fabricants sont confrontés à des problèmes opérationnels.

 

Dans ce contexte, il est crucial pour les fabricants de renforcer leur résilience et leur agilité dans leurs opérations. Cela passe par la construction d’une chaîne de valeur connectée de bout en bout, en brisant les barrières entre les domaines fonctionnels et en favorisant la collaboration multifonctionnelle. Il est également important d’adopter un modèle opérationnel de chaîne d’approvisionnement repensé et des processus de planification de la résilience. De plus, il est nécessaire d’identifier les acteurs et les parties prenantes clés de la chaîne d’approvisionnement et de favoriser une prise de décision équilibrée et transparente.

Enfin, il est essentiel de modéliser et de simuler les processus de la chaîne d’approvisionnement afin d’identifier les points de friction et de prendre des décisions basées sur les priorités de l’ensemble de la chaîne de valeur. En éliminant les silos organisationnels et en encourageant une prise de décision basée sur les priorités de bout en bout, les fabricants peuvent améliorer leur service client et faire face aux défis actuels des chaînes d’approvisionnement.

Veuillez noter qu’il ne s’agit pas d’une liste exhaustive de toutes les informations contenues dans le rapport, mais plutôt d’un résumé de certains points et chiffres clés. Pour plus d’informations, veuillez lire le rapport complet.

Informations sur l'étude

Notation de l'étude
5/5

Les informations contenues dans la synthèse d’études et de rapports produite par Beesnest sont fournies à titre informatif uniquement et ne constituent pas des conseils professionnels. Les études et les rapports utilisés pour produire cette synthèse proviennent d’autres organismes et n’ont pas été rédigés par Beesnest. L’exactitude, l’exhaustivité ou la pertinence de ces informations ne peut pas être garanties par Beesnest qui n’est pas responsable des erreurs, omissions ou imprécisions dans cette synthèse. En utilisant cette synthèse, vous reconnaissez que vous le faites à vos propres risques et que vous êtes responsable de la prise de décision qui en découle. Beesnest n’est pas responsable de tout préjudice ou dommage résultant de l’utilisation de ces informations.

Beesnest Analyste ayant rédigé la synthèse de l'étude :

Samuel Grimaud

Diplômé de l’École Nationale Supérieure d’Arts et Métiers, Samuel a suivi sa formation d’ingénieur en alternance spécialisée en mécanique industrielle. Pour se spécialiser en conseil et en stratégie d’entreprise, il a par la suite rejoint l’ESCP Business School. Il s’intéresse de près à l’actualité de l’Industrie afin d’être constamment conscient des enjeux et tendances du secteur.

Laisser un commentaire