Metaverse & Sustainability in Fashion: Opportunity or Threat ? – BCG

Ajouter à la liste
ClosePlease login

No account yet? Register

Synthèse Beesnest : Quel est l'avenir du Metaverse et de la durabilité dans la mode ?

L’étude traite de l’émergence du métavers dans l’industrie de la mode et de son impact potentiel sur l’environnement. Un tiers des principales entreprises de mode du monde ont déjà expérimenté le métavers.  Selon le BCG, en 2030, la plupart des dirigeants de l’industrie de la mode seront entrés dans le métavers, ce qui pourrait se traduire par des revenus supplémentaires de 25 milliards de dollars par an.

Le développement durable et le calendrier de la mode

  •       Lors de la COP26, 130 détaillants et 41 entreprises ont signé la charte de l’industrie de la mode et se sont engagés à réduire leurs émissions de 50% d’ici 2030.
  •       Kering a publié sa méthode innovante pour mesurer et quantifier les impacts environnementaux provenant de leurs activités.
  •       La Stratégie pour les Textiles Durables de l’UE instaure des nouvelles lois pour soutenir le changement de pratique vers une économie circulaire et recyclable.
  •       New York envisage une loi imposant des exigences de durabilité pour toute entreprise exerçant son activité sur le territoire.
  •       Un comité gouvernemental du Royaume Uni souhaite favoriser l’utilisation des ressources naturelles par la mise en place d’une taxe sur le plastique, entraînant une hausse de prix sur les synthétiques.
  •       L’industrie de la mode doit surtout considérer ses émissions issues de la structure de leurs chaîne logistique, classée Scope 3 par le Protocole GHG et s’élevant à 85% de leurs émissions de carbone.

o   Le nearshoring permettrait de réduire le coût des transports.

o   Le choix de fournisseurs responsable peut également réduire l’impact.

o   Le micromanufacturing et le on-demand digital fabrication sont des pratiques émergentes.

  •       La prise de conscience du consommateur sur ses impacts environnementaux, encourage la création de nouvelles alternatives telles que le marché de la seconde main, de la revente et de la location.

Le métavers, un pouvoir émergent pour la mode

D’ici 2025, on estime que 25% de la population mondiale passera une heure par jour dans le métavers.

D’après l’article, le métavers comprend :

Le AR, VR et MR (Mixed Reality)

Les M-platforms

Web3, Collectables et NFTs

La mode dans le métavers : la mode digitale peut être aperçue sur un avatar, sur la peau d’un avatar, dans une digital photo overlay, filtres AR ou NFTs.

La mesure de l’impact du métavers

Bien que certains soutiennent que le métavers pourrait avoir un coût environnemental important lié à la technologie blockchain, d’autres estiment que la mode numérique pourrait être une force perturbatrice permettant à l’industrie de la mode d’atteindre ses objectifs de durabilité.

3 scénarios se présentent :

  • Le métavers génère de hautes émissions de carbone
  • Le métavers génère de faibles émissions de carbone
  • Le métavers est une force majeure pour atteindre la durabilité

Une stratégie pour combiner métavers et la planète

  • Les entreprises peuvent adopter le rôle d’éducateur envers les consommateurs sur le développement durable dans le digital.
  • Des stratégies offsetting et insetting.
  • Construire un partenariat.
  • Considérer le M&A.
  • Protéger la propriété intellectuelle et la marque.

Veuillez noter qu’il ne s’agit pas d’une liste exhaustive de toutes les informations contenues dans le rapport, mais plutôt d’un résumé de certains points et chiffres clés. Pour plus d’informations, veuillez lire le rapport complet.

Informations sur l'étude

Notation de l'étude
5/5

Les informations contenues dans la synthèse d’études et de rapports produite par Beesnest sont fournies à titre informatif uniquement et ne constituent pas des conseils professionnels. Les études et les rapports utilisés pour produire cette synthèse proviennent d’autres organismes et n’ont pas été rédigés par Beesnest. L’exactitude, l’exhaustivité ou la pertinence de ces informations ne peut pas être garanties par Beesnest qui n’est pas responsable des erreurs, omissions ou imprécisions dans cette synthèse. En utilisant cette synthèse, vous reconnaissez que vous le faites à vos propres risques et que vous êtes responsable de la prise de décision qui en découle. Beesnest n’est pas responsable de tout préjudice ou dommage résultant de l’utilisation de ces informations.

Beesnest Analyste ayant rédigé la synthèse de l'étude :

Carolina Fefer

Forte d’un parcours multiculturel entre Argentine, France, et Angleterre, Carolina commence ses études à l’Université de Leeds en marketing avant de poursuivre avec un Master en management du luxe à l’Institut Français de la Mode. Toujours au courant de l’actualité de son secteur, la mode, le luxe, et le retail n’ont plus de secret pour elle !

Laisser un commentaire