Comité d’évaluation du plan France Relance – France Stratégie

Ajouter à la liste
ClosePlease login

No account yet? Register

Synthèse Beesnest

Le document intitulé “Synthèse de l’évaluation du Plan France Relance” publié par France Stratégie offre une évaluation approfondie du plan de relance économique mis en place par le gouvernement français. Il examine l’impact et l’efficacité des mesures prises dans le cadre du plan France Relance pour stimuler l’économie et soutenir la transition écologique. Les enseignements clés soulignent l’importance des investissements publics dans les domaines de la transition écologique, de l’innovation et de la résilience économique. Le rapport met également en évidence les synergies entre les différents volets du plan et identifie les axes d’amélioration pour une mise en œuvre plus efficace des mesures.

 

Sommaire:

  1. Présentation macroéconomique et comparaison européenne
  2. France Relance dans le débat
  3. La situation macroéconomique comparée de la France
  4. Afin de réduire la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre, deux dispositifs soutiennent la rénovation énergétique des bâtiments publics et des logements privés
  5. Deux dispositifs de soutien à l’investissement ont pour objectif tant la modernisation de l’industrie que sa transformation en sortie de crise
  6. Le plan « 1 jeune 1 solution » : une large palette de mesures pour la plupart antérieures au plan de relance, dont le champ d’application a été élargi afin de protéger les jeunes des effets de la crise sur l’emploi et la formation

 

Chiffres clés :

  • 30 milliards d’euros alloués à la transition écologique. 100 milliards d’euros au total ont été mobilisés pour le Plan France Relance dans le cadre de la relance économique suite à la crise de la COVID-19 (page 2).
  • 1,2 milliard d’euros investis dans la transition énergétique des logements (page 2).
  • 34 milliards d’euros consacrés à la compétitivité des entreprises (page 2).
  • Le Plan France Relance représente 4,1 points du PIB français en 2019. (p.3)
  • Selon la Direction générale du Trésor, Rexecode et l’OFCE, l’impact macroéconomique ex ante du plan de relance se situerait entre 1 et 1,1 point de PIB en 2021 (p.6)
  • Le plan de relance des USA annoncé début 2021 est de 1 900 milliards de dollars. (p.7)
  • Au titre du plan de relance, une enveloppe de 2 milliards d’euros a été allouée à MaPrimeRénov’ pour 2021 et 2022, en supplément des dotations annuelles prévues en loi de finance. (p.12)
  • Le plan de relance soutient 4 214 travaux de rénovation énergétique de bâtiments de l’État, répartis sur l’ensemble du territoire, représentant un devis de 2,8 milliards d’euros (p.19)
  • Le dispositif “1 jeune 1 solution” a été crédité de 10,4Mds€ entre 2020 et 2022 et a permis 450 000 embauches et 850 000 entrées en alternance à la fin septembre 2021. (p.25)

Veuillez noter qu’il ne s’agit pas d’une liste exhaustive de toutes les informations contenues dans le rapport, mais plutôt d’un résumé de certains points et chiffres clés. Pour plus d’informations, veuillez lire le rapport complet.

Informations sur l'étude

Notation de l'étude
5/5

Les informations contenues dans la synthèse d’études et de rapports produite par Beesnest sont fournies à titre informatif uniquement et ne constituent pas des conseils professionnels. Les études et les rapports utilisés pour produire cette synthèse proviennent d’autres organismes et n’ont pas été rédigés par Beesnest. L’exactitude, l’exhaustivité ou la pertinence de ces informations ne peut pas être garanties par Beesnest qui n’est pas responsable des erreurs, omissions ou imprécisions dans cette synthèse. En utilisant cette synthèse, vous reconnaissez que vous le faites à vos propres risques et que vous êtes responsable de la prise de décision qui en découle. Beesnest n’est pas responsable de tout préjudice ou dommage résultant de l’utilisation de ces informations.

Beesnest Analyste ayant rédigé la synthèse de l'étude :

Romain Baudrand

Titulaire d’une licence d’Administration Publique et d’un Master sur les interactions publics/privé à Sciences Po Lyon, Romain décide de se spécialiser dans le conseil pour le secteur public en rejoignant l’ESCP Business School. Après une première expérience dans le conseil et plusieurs années en Junior-Entreprise, il est désormais formateur national en stratégie commerciale auprès de la Confédération Nationale des Junior-Entreprises.

Laisser un commentaire