La Maturité de la Culture KYC dans les établissements bancaires – TNP

Ajouter à la liste
ClosePlease loginn

No account yet? Register

Synthèse de Beesnest : Quelle est l'état des lieux de la maturité KYC ?

Dans un contexte de mise en conformité des activités bancaires, les banques ont mis en place des programmes de remédiation KYC (Know Your Customer).

Plusieurs acteurs concernés : 

La mise en place de ces programmes de remédiation concerne plusieurs acteurs. En effet, les banques ont un premier maillon : le front office. Il est représenté par le conseiller bancaire (généraliste ou spécialisé). Ce dernier applique des procédures internes, le conseiller bancaire doit faire face à sa responsabilité : s’assurer que l’ensemble des informations et des pièces justificatives sont collectées et mises à jour. Le middle et back office viennent en soutien des opérations du conseiller, ils jouent un rôle opérationnel, juridique ou bien encore réglementaire. Ils s’assurent de la conformité de la documentation détenue. 

Enfin, le département Conformité a la mission de formaliser l’ensemble des règles auxquelles sont soumis les établissements bancaires. C’est à ce service qu’incombe l’interprétation des directives du régulateur et leur déclinaison au cœur des activités bancaires. 

Etat des lieux de la maturité KYC : 

  • Les département conformité bénéficient d’une maturité très élevée concernant la KYC mais doivent continuer à vulgariser la culture KYC auprès des autres parties prenantes des banques. 
  • Les équipes commerciales (le front office) ont plus de difficulté à s’approprier la culture KYC en raison notamment du turn over important et de la perte de connaissance qui en résulte. 
  • Les objectifs adressés aux équipes bancaires peuvent être perçus comme contradictoires : aller plus vite tout en faisant preuve de diligence. 
  • La culture KYC des clients est variable et peut entraîner quelques incompréhensions voire des frustrations en raison des pièces justificatives demandées par exemple. 

Il faut donc aller vers plus de pédagogie et de protection des clients en oeuvrant au sein de l’organisation avec l’appui d’outils et de la conduite du changement (formations) afin d’embarquer pleinement tous les employés vers une meilleure compréhension des enjeux et des outils KYC. 

Informations sur l'étude

Les informations contenues dans la synthèse d’études et de rapports produite par Beesnest sont fournies à titre informatif uniquement et ne constituent pas des conseils professionnels. Les études et les rapports utilisés pour produire cette synthèse proviennent d’autres organismes et n’ont pas été rédigés par Beesnest. L’exactitude, l’exhaustivité ou la pertinence de ces informations ne peut pas être garanties par Beesnest qui n’est pas responsable des erreurs, omissions ou imprécisions dans cette synthèse. En utilisant cette synthèse, vous reconnaissez que vous le faites à vos propres risques et que vous êtes responsable de la prise de décision qui en découle. Beesnest n’est pas responsable de tout préjudice ou dommage résultant de l’utilisation de ces informations.

Beesnest Analyste ayant rédigé la synthèse de l'étude :

Fabien Toux

Fabien Toux achève son cursus à l’Université Paris Dauphine – PSL ces prochains mois entre deux séances de course à pied. L’industrie des services financiers l’intéresse particulièrement, avec des expériences en fonds d’investissement et dans les pôles finance de différents cabinets de conseil. Il animera le pôle banque de Beesnest.

Laisser un commentaire