Will Plans to Decarbonize the Aviation Industry Fly? – Bain & Company

Ajouter à la liste
ClosePlease loginn

No account yet? Register

Synthèse de Beesnest : Décarboner l'aviation, des défis de taille ?

Le document de Bain & Company traite de la décarbonation de l’industrie de l’aviation. Le rapport souligne que, bien que l’adoption de carburants durables tels que les biocarburants, l’électrique et l’hydrogène soit en cours, ces solutions ont encore besoin d’être développées et commercialisées à grande échelle pour être viables.

Le rapport met également en évidence les coûts élevés associés à la production de carburants durables et également d’hydrogène encore très chère à produire. Cependant, les auteurs notent que les coûts devraient baisser à mesure que les technologies s’améliorent et que les investissements augmentent.

Des progrès significatifs peuvent être réalisés grâce à une collaboration étroite entre les gouvernements, les compagnies aériennes et les entreprises de technologie ainsi que grâce à des investissements pertinents.

Ce qu'il faut retenir de l'étude :

  • The aviation industry has pledged to achieve net-zero carbon emissions by 2050, but the three main technologies to lower emissions – sustainable aviation fuel (SAF), hydrogen, and full-electric propulsion – face big obstacles and without major scientific breakthroughs, getting to net-zero emissions will take longer and require trade-offs.
  • The most effective medium-term solution for reducing aviation emissions is a shift to hybrid-electric aircraft powered by sustainable aviation fuel blends, while battery-electric aircraft are expected to be the surest path to decarbonizing aviation in the second half of the century. 
  • Improving fuel-burn efficiency is the most effective approach to reducing emissions in the coming decade, but to achieve net-zero emissions in commercial aviation by 2050, the industry will need to dramatically accelerate fleet renewals with more efficient aircraft and invest in new propulsion technologies while traffic growth is expected to be 3% per year
  •  SAF can be seen as a second lever in order to reduce emissions. HEFA (Hydrotreated Esters and Fatty Acids) can replace up to 8% of Jet-A fuel demand in 2050 (page 3).
  • The report states that an investment of $1.3 trillion could be needed in order to reach 20% of SAF in fuel demand. while $10 trillion of production and renewables capex would be needed in order to replace standard jet fuel (figure 1 and figure 2 pages 4 to 6). 
  • SAF could be very costly even in the various pathways (HEFA, FT, ATJ, PtL) but the cost is expected to decrease in time (figure 3 page 7). 
  • The report also describes electric power as a long-term solution. Indeed, electric power could be considered as the most efficient solution (figure 4 page 7) while batteries continue to improve over time (figure 5 page 8).
  • On the other hand, hydrogen has still a long way ahead. Even if huge OEMs such as Airbus promised an aircraft powered with hydrogen by 2035, hydrogen seems far from being operational in the coming years.
  • Hydrogen will also have an impact on airports as their transformation could cost billions of dollars (according to the study the conversion of 53 airports could lead to up to $65 billion. Airports will not be the only ones to pay the price (figure 6 page 10). 
  • Hybrid-electric aircraft could be a good combination of technologies (page 10).
  • The report ends with a few recommendations of strategies to implement and investments to make. 

Veuillez noter qu’il ne s’agit pas d’une liste exhaustive de toutes les informations contenues dans le rapport, mais plutôt d’un résumé de certains points et chiffres clés. Pour plus d’informations, veuillez lire le rapport complet.

Informations sur l'étude

Notation de l'étude
5/5

Les informations contenues dans la synthèse d’études et de rapports produite par Beesnest sont fournies à titre informatif uniquement et ne constituent pas des conseils professionnels. Les études et les rapports utilisés pour produire cette synthèse proviennent d’autres organismes et n’ont pas été rédigés par Beesnest. L’exactitude, l’exhaustivité ou la pertinence de ces informations ne peut pas être garanties par Beesnest qui n’est pas responsable des erreurs, omissions ou imprécisions dans cette synthèse. En utilisant cette synthèse, vous reconnaissez que vous le faites à vos propres risques et que vous êtes responsable de la prise de décision qui en découle. Beesnest n’est pas responsable de tout préjudice ou dommage résultant de l’utilisation de ces informations.

Beesnest Analyste ayant rédigé la synthèse de l'étude :

Pierre DUBOS

Après des études à Paris et à Londres en management et international business au sein de l’Université Paris Dauphine, Pierre a cofondé Beesnest. Sa passion ? L’aviation ! De nombreuses expériences d’analyste dans le monde du conseil et la banque d’investissement en financement aéronautique lui ont permis de mieux connaître le secteur. Pierre est actuellement en train de passer sa License de Pilote Privé (PPL) à Saint-Cyr (LFPZ).

Laisser un commentaire