Assurance responsable : étude et convictions sur les transformations d’un secteur engagé – Capgemini

Ajouter à la liste
ClosePlease login

No account yet? Register

L’article parle du rôle des assureurs dans les trois grandes transitions sociétales à venir : la transition écologique, la transition démographique et la transition numérique. Pour faire face à ces défis, les assureurs doivent se réinventer en repensant leur stratégie, leur positionnement, leur image de marque, leur offre de produits et de services, ainsi que l’expérience qu’ils offrent à leurs clients. Capgemini Invent a mené une étude sur l’assurance responsable pour évaluer ce que les Français attendent de l’assurance responsable, et pour identifier les opportunités en termes de produits et services pour les secteurs de l’assurance automobile, habitation et assurance-vie. Des assureurs témoins ont également partagé leur point de vue sur l’assurance responsable et les transformations à venir. Enfin, un panel d’experts a été réuni pour discuter des initiatives de la profession et des freins qu’elle devra lever pour accélérer sur la RSE. Le document vise à aider les assureurs à relever les défis des grandes transitions sociétales.

Plan de l'étude

  • Les critères les plus importants dans le choix d’un assureur pour les Français sont le niveau de garantie et de couverture, ainsi que le montant de la cotisation.
  • Les engagements sociaux et environnementaux sont en progression, en particulier chez les 18-24 ans, et la notoriété de la marque et la confiance qu’elle inspire bénéficient souvent des engagements RSE.
  • Plus de la moitié des clients se renseignent sur les actions RSE de l’assureur avant de souscrire à un contrat d’assurance, et un tiers des sondés se dit prêt à changer d’assureur pour une assurance plus vertueuse en termes de RSE. Les assureurs estiment que le critère RSE sera de plus en plus important dans le choix d’un assureur à l’avenir.
  • 57% des Français estiment que les assureurs sont légitimes à agir sur les enjeux RSE
  • Ils sont 31% à penser que les assureurs sont particulièrement engagés en matière de RSE
  • Les engagements environnementaux et sociaux sont plus importants dans les domaines de l’assurance habitation (88%) et de l’assurance automobile (77%) que dans celui de l’assurance-vie (36%). En matière d’offres responsables, l’IARD offre un potentiel bien supérieur à l’assurance-vie. Les assureurs peuvent aider les clients à changer leur comportement en matière de construction et de mobilité, en leur offrant des services serviciels plutôt qu’une réduction financière de la prime. Les Français se montrent réticents à installer un capteur sur leur véhicule pour une conduite plus responsable.
  • Les assureurs ont intégré la RSE dans leur offre de produits et services, en particulier dans l’assurance dommage où des dispositifs pour favoriser l’utilisation de pièces de réemploi sont de plus en plus développés.
  • Les assureurs ont encore des difficultés à toucher un large public pour leurs initiatives en matière d’investissements socialement responsables (ISR) mais envisagent de cibler les populations les plus réceptives.
  • Les assureurs travaillent sur leur transformation interne en sensibilisant et en formant tous leurs collaborateurs pour qu’ils connaissent mieux les engagements de l’entreprise et maîtrisent davantage ses offres responsables. Ils cherchent à faire évoluer leur culture d’entreprise en travaillant sur leurs usages internes.
  • Les initiatives en faveur de la transition écologique sont encore insuffisantes et éparses chez les assureurs malgré leur légitimité pour guider les Français dans cette transition.
  • Les assureurs peuvent agir collectivement pour promouvoir leur image d’assureur responsable, enrichir la formation académique de leurs futurs collaborateurs sur la RSE et réfléchir ensemble aux enjeux sociétaux et environnementaux de demain.
  • Les assureurs doivent anticiper de nouveaux enjeux environnementaux tels que la biodiversité, l’assurabilité des nouveaux matériaux ou la gestion de l’eau pour pouvoir répondre aux attentes sociétales et aux futures exigences réglementaires.
  •  

Veuillez noter qu’il ne s’agit pas d’une liste exhaustive de toutes les informations contenues dans le rapport, mais plutôt d’un résumé de certains points et chiffres clés. Pour plus d’informations, veuillez lire le rapport complet.

Informations sur l'étude

Notation de l'étude
5/5

Les informations contenues dans la synthèse d’études et de rapports produite par Beesnest sont fournies à titre informatif uniquement et ne constituent pas des conseils professionnels. Les études et les rapports utilisés pour produire cette synthèse proviennent d’autres organismes et n’ont pas été rédigés par Beesnest. L’exactitude, l’exhaustivité ou la pertinence de ces informations ne peut pas être garanties par Beesnest qui n’est pas responsable des erreurs, omissions ou imprécisions dans cette synthèse. En utilisant cette synthèse, vous reconnaissez que vous le faites à vos propres risques et que vous êtes responsable de la prise de décision qui en découle. Beesnest n’est pas responsable de tout préjudice ou dommage résultant de l’utilisation de ces informations.

Laisser un commentaire