Luxe : continuer à faire rêver – IPSOS

Ajouter à la liste
ClosePlease login

No account yet? Register

Synthèse Beesnest : quel avenir pour les marques de luxe en 2023 ?

Au lendemain d’une pandémie, qui a transformé la manière dont les individus interagissent avec les expériences collectives, l’année 2023 est incertaine avec une hausse de l’inflation, une crise économique, des tensions politiques et des enjeux climatiques qui poussent les individus à ressentir plus d’anxiété envers le contexte social. Cette synthèse se focalise sur l’article publié par Ipsos, fournisseur de données, qui traite des prochains défis et opportunités pour les acteurs du luxe.

Qu’est-ce que le luxe ? 

  • La définition du luxe change en fonction du contexte culturel et social et contrairement aux autres industries, il ne se fonde pas sur le principe de sa fonctionnalité. 
  • Le luxe est aspirationnel : il cherche à satisfaire un désir ou un rêve. 
  • Le luxe est exclusif : dans son prix, dans sa rareté ou son inaccessibilité.

 

L’impact de l’inflation sur l’industrie du luxe

  • Dans un sondage réalisé en décembre 2022, 40% des consommateurs considèrent l’inflation comme première menace.
  • Cependant, on ne remarque qu’une faible perte de confiance chez les « established luxury buyers » représentés par les Boomers et la Génération X. 
  • De plus, certaines régions font preuve de résilience et révèlent une forte croissance. 

 

Ce qui a changé, les tendances pré-covid qui s’accélèrent :

  • Le Digital : l’expérience est fondamentale à travers le parcours client. Si les boutiques physiques ont permis jusqu’à maintenant de transmettre cette expérience, les restrictions et les confinements du Covid ont démontré l’importance des plateformes digitales et le besoin pour les marques d’avoir une présence e-commerce.
  • La complexité de l’écosystème des touchpoints : le retail opte pour une convergence des canaux, suivant une logique omnichannel, tout en priorisant le client. Ceci encourage des partenariats entre les marques et les réseaux sociaux : Gucci x Snap Inc. pour la création d’un filtre à réalité augmentée ; l’insertion du métaverse : Collection Balenciaga pour les personnages du jeu vidéo Fortnite… Afin de booster l’expérience client, les marques doivent trouver l’équilibre entre intégrer à leurs stratégies, une présence digitale, et transmettre leurs valeurs et promesses, préservant la notion du rêve. L’expérience et le brand narrative sont donc deux composantes clés et source de revenus. 
  • Digital vs. Brick-and-Mortar : la montée en puissance du digital encourage les maisons à considérer les boutiques physiques comme une opportunité d’expérience immersive dans laquelle les individus peuvent s’y rendre pour visiter et utiliser la technologie. Ceci leur permet aussi de bénéficier d’un service personnalisé. 

 

Comment réagir et réussir ?

  • Customer-Centricity : comprendre et satisfaire les besoins du client actuel. 
  • Les expériences doivent être maintenues et distinctives : la communication d’une « value proposition » est essentielle pour se différencier des autres Maisons, et doit être alignée avec l’entièreté des touchpoints physiques et digitaux. 

Veuillez noter qu’il ne s’agit pas d’une liste exhaustive de toutes les informations contenues dans le rapport, mais plutôt d’un résumé de certains points et chiffres clés. Pour plus d’informations, veuillez lire le rapport complet.

Informations sur l'étude

Notation de l'étude
5/5

Les informations contenues dans la synthèse d’études et de rapports produite par Beesnest sont fournies à titre informatif uniquement et ne constituent pas des conseils professionnels. Les études et les rapports utilisés pour produire cette synthèse proviennent d’autres organismes et n’ont pas été rédigés par Beesnest. L’exactitude, l’exhaustivité ou la pertinence de ces informations ne peut pas être garanties par Beesnest qui n’est pas responsable des erreurs, omissions ou imprécisions dans cette synthèse. En utilisant cette synthèse, vous reconnaissez que vous le faites à vos propres risques et que vous êtes responsable de la prise de décision qui en découle. Beesnest n’est pas responsable de tout préjudice ou dommage résultant de l’utilisation de ces informations.

Beesnest Analyste ayant rédigé la synthèse de l'étude :

Carolina Fefer

Forte d’un parcours multiculturel entre Argentine, France, et Angleterre, Carolina commence ses études à l’Université de Leeds en marketing avant de poursuivre avec un Master en management du luxe à l’Institut Français de la Mode. Toujours au courant de l’actualité de son secteur, la mode, le luxe, et le retail n’ont plus de secret pour elle !

Laisser un commentaire