Note de conjoncture des industries mécaniques (Janvier 2023) – FIM

Ajouter à la liste
ClosePlease login

No account yet? Register

Synthèse Beesnest

Le rapport indique que la situation économique en France est restée stable en décembre 2022 dans la plupart des secteurs d’activité, et plus particulièrement dans l’industrie mécanique. Les niveaux de production et de facturation ont augmenté à la fin de l’année et les carnets de commande sont restés relativement satisfaisants. Le chiffre d’affaires a augmenté de 9 % (page 1) en glissement annuel en décembre 2022 et les livraisons des constructeurs ont augmenté de 9 % en valeur au cours des onze premiers mois de 2022. Les exportations de l’industrie mécanique ont augmenté de 11,9 % (page 1) au cours de la même période, avec une hausse significative des livraisons vers les pays membres de l’Union Européenne.

Cependant, la faiblesse du niveau d’activité persiste dans le secteur automobile, tandis que les charges ont diminué dans les secteurs de l’industrie lourde et de la production d’énergie.

 

Chiffres clés du rapport : 

  • Equipements de production et équipements mécaniques

Le chiffre d’affaires des équipements de production et mécaniques a augmenté de +8,2% en 2022 par rapport à l’année précédente (page 2), grâce à l’augmentation des investissements productifs (+3,5%). Les ventes de matériels de levage et de machinisme agricole ont particulièrement soutenu cette croissance, tandis que les fours industriels et le travail du caoutchouc ont enregistré une baisse des livraisons. Les opinions des chefs d’entreprise restent favorables, et la demande étrangère continue de stimuler les perspectives d’activité à venir.

  • Composants et sous-ensembles intégrés

Le secteur des composants et sous-ensembles intégrés suit la même tendance que celui des biens d’équipement avec une hausse des facturations de 11,1% au cours des onze premiers mois de 2022 (page 2). Les ventes d’équipements hydrauliques et pneumatiques ainsi que de moteurs et turbines restent soutenues. Les opinions des industriels sur leurs carnets globaux et étrangers se stabilisent, les stocks de produits finis restent élevés, mais les perspectives d’activité restent positives pour l’ensemble du secteur.

  • Pièces mécaniques issues de la sous-traitance,

Entre janvier et novembre 2022, le chiffre d’affaires des secteurs de la fonderie, du découpage-emboutissage, de la forge, de l’estampage, du matriçage, du traitement et du revêtement des métaux, ainsi que de la mécanique industrielle, a bondi de +15,5% (page 2) par rapport à l’année précédente. Toutefois, le secteur du décolletage a enregistré une croissance moyenne, tandis que la demande étrangère et les carnets de commandes des constructeurs ont fléchi d’un mois à l’autre.

  • Produits de grande consommation.

Le secteur enregistre une croissance en valeur de +7,5% en glissement annuel (page 2), soutenue notamment par la fabrication de coutellerie et d’emballages métalliques légers. Les facturations totales progressent de +10,2% en version provisoire (page 2), avec des livraisons stables pour les outils portatifs et en baisse légère pour les articles métalliques ménagers. Les coûts de l’énergie explosent, ce qui ajoute à la forte hausse des prix des consommations intermédiaires et au manque de main-d’œuvre dans certains secteurs clients.

Cependant, le volume actuel des carnets de commandes devrait maintenir l’activité des industries mécaniques dans les prochains mois.

Informations sur l'étude

Notation de l'étude
5/5

Laisser un commentaire