Four ways younger shoppers will (and won’t) change retail – Bain & Company

Ajouter à la liste
ClosePlease login

No account yet? Register

Synthèse Beesnest : En quoi les Millennials et Gen Z diffèrent des anciennes générations ?

Les Millennials et Gen Z influenceront grandement le retail et les entreprises se préparent à adresser leurs besoins au cours des prochaines années.

1. L’évolution de l’expérience : les boutiques physiques resteront cruciales.

  • Alors que les jeunes générations sont considérées digital natives, ils choisissent de réaliser une partie de leurs achats dans les boutiques physiques.
  • L’expérience physique est clé pour adresser les besoins du fit and feel, et elle est favorisée pour sa praticité à circuler dans les rayons et à trouver le bien recherché.
  • 36% des Millennials et Gen Z prévoient d’augmenter leurs dépenses dans les boutiques physiques au cours des prochaines années. Afin d’attirer ces nouvelles générations, il est important d’adopter un modèle brick-and-mortar dans lequel les touchpoints physiques et digitaux doivent être connectés et offrir une expérience personnelle.

2. L’évolution de l’expérience : une croissance pour l’attirance des innovations technologiques.

  • L’expérience digitale des clients est essentielle dans leurs prises de décisions, les menant à l’acquisition du bien. Il est donc essentiel de s’appuyer d’outils technologiques pour optimiser l’expérience client.
  • 41% des clients américains (principalement les jeunes), ont déjà utilisé une technologie émergente (virtual try-on/try-out, livestreaming ou social media e-commerce) dans leurs parcours achats.
  •  Cependant, une grande majorité de cette population remarque les nombreux défauts de ces outils. Les outils employés par les retailers manquent aussi de visibilité et leur incompatibilité à travers divers détaillants rend l’apprentissage des utilisateurs difficile.
  • Les retailers doivent également investir dans le consumer education pour mieux sensibiliser sur les biens digitaux ou virtuels qui permettent aux individus de les accompagner dans l’expression de leur identité ou de fonder un sens de communauté : 85% des clients américains ne possèdent pas les connaissances suffisantes pour définir la valeur de ces produits.
  • Le développement de nouvelles technologies pourrait également permettre de transformer la structure et l’objet des boutiques physiques.

 

3. L’évolution de l’influence : les conseillers de confiance auront plus de capacité à influencer.

Les facteurs d’influence des Millenials et Gen Z varient par rapport aux autres générations : alors que l’assistance humaine en boutique semble moins les affecter, un contenu visionné dans les réseaux sociaux aura plus d’impact. L’utilisation de Google Search et l’avis de la famille et des amis sont également un facteur influent clé chez ces générations.

4. L’évolution de l’influence : la croissance de la consommation durable dépend des retailers.

  • 50% des Millennials et Gen Z américains investissent plus dans des produits qui sont environmentally friendly vs. 39% pour Gen X ou 29% pour les boomers.
  • Cependant, un écart demeure entre ce qui est dit et ce qui est fait, entre les valeurs et les dépenses.
  •  Les retailers peuvent réduire ce décalage en rendant hyper-visibles leurs produits éco-responsables, créant des labels plus transparents et descriptifs ou en renforçant constamment la qualité et la valeur du produit pour gagner en confiance.

Veuillez noter qu’il ne s’agit pas d’une liste exhaustive de toutes les informations contenues dans le rapport, mais plutôt d’un résumé de certains points et chiffres clés. Pour plus d’informations, veuillez lire le rapport complet.

Informations sur l'étude

Notation de l'étude
5/5

Les informations contenues dans la synthèse d’études et de rapports produite par Beesnest sont fournies à titre informatif uniquement et ne constituent pas des conseils professionnels. Les études et les rapports utilisés pour produire cette synthèse proviennent d’autres organismes et n’ont pas été rédigés par Beesnest. L’exactitude, l’exhaustivité ou la pertinence de ces informations ne peut pas être garanties par Beesnest qui n’est pas responsable des erreurs, omissions ou imprécisions dans cette synthèse. En utilisant cette synthèse, vous reconnaissez que vous le faites à vos propres risques et que vous êtes responsable de la prise de décision qui en découle. Beesnest n’est pas responsable de tout préjudice ou dommage résultant de l’utilisation de ces informations.

Beesnest Analyste ayant rédigé la synthèse de l'étude :

Carolina Fefer

Forte d’un parcours multiculturel entre Argentine, France, et Angleterre, Carolina commence ses études à l’Université de Leeds en marketing avant de poursuivre avec un Master en management du luxe à l’Institut Français de la Mode. Toujours au courant de l’actualité de son secteur, la mode, le luxe, et le retail n’ont plus de secret pour elle !

Laisser un commentaire