Agility Is Fashion’s New Source of Competitive Advantage – BCG

Ajouter à la liste
ClosePlease login

No account yet? Register

Synthèse Beesnest : l'agilité dans la mode, un nouvel avantage compétitif ?

L’industrie de la mode fait face à de nombreuses difficultés pour équilibrer la demande et l’approvisionnement. Par conséquent, l’inventory turnover et la profitabilité diminuent. Effectivement, le second semestre de 2022 a connu un excès particulier de stocks dans le secteur de la mode, représentant 40% de plus que l’année précédente. Ces excès s’intensifient pour :

  •       Satisfaire les besoins divers du client de mode qui requiert de l’inclusivité. Par conséquent les marques doivent agrandir leurs collections, dévier des SKUs (Stock Keeping Unit ou UGS – Unité de Gestion de Stock) standards et s’ajuster aux avantages du e-commerce en augmentant leurs capacités de stock, en proposant fréquemment des nouveautés et à petit prix.
  •       Parallèlement, les impacts de la COVID 19 et ses successifs confinements ont décru ce besoin de surconsommation chez le client qui, faisant plus de télétravail, n’est plus à l’affût des tendances.
  •       Les récentes crises économiques et politiques ont également démontré une perte de confiance chez les individus qui se retranscrit par un Inventory Turnover plus faible et des Inventory Costs plus élevés.

Cependant, la création d’une chaîne logistique agile permettrait de créer un avantage concurrentiel clé dans le secteur de la mode :

  • Une chaîne logistique agile signifie que cette dernière est capable de réagir rapidement aux changements de la demande sur court terme.
  • Une chaîne logistique agile se réfère à l’agilité du :
      • Merchandising : proposer une offre qui adresse mieux les besoins de la demande grâce à des sondages et outils qui permettent d’anticiper les changements de tendances.
      • Production : un sourçage des tissus précis et du merchandising durable.
      • Canaux : une gestion des stocks qui s’appuie sur le data.
      • L’organisation : la création d’équipes agiles et à forte synergie.

Elle permet une baisse des coûts de l’inventaire, une hausse de l’efficacité et du chiffre d’affaires. Cependant, une chaîne logistique agile peut impliquer :

o   Des coûts managériaux.

o   Des collaborations.

o   Le contrôle de qualité.

On considère 3 archétypes d’une chaîne logistique agile dans le secteur de la mode :

o   Intelligent Push utilise les méthodes traditionnelles de merchandising pour générer la demande tout en incorporant des outils digitaux pour l’anticiper. Cet archétype peut :

1)     Utiliser du AI pour prédire la demande.

2)     Réduire ses coûts en utilisant du Virtual Sampling pour les designers.

3)     Observer sa Chaîne de Logistiques depuis le Digital Process Visualisation.

o   Fast Fashion Pull peut :

1)     Utiliser la data et de puissants réseaux de logistique pour demander un réapprovisionnement fréquent.

2)     Faire des économies d’échelles et du nearshoring pour réduire les coûts logistiques.

o   On-demand digital direct to consumer peut :  

1)     Se concentrer sur la stratégie small-order-responsive production pour réduire ses coûts liés aux stocks.

2)     Augmenter son efficacité et faciliter l’approvisionnement des tissus en identifiant leurs provenances.

3)     Soutenir l’écosystème des fournisseurs avec des outils digitaux.

Veuillez noter qu’il ne s’agit pas d’une liste exhaustive de toutes les informations contenues dans le rapport, mais plutôt d’un résumé de certains points et chiffres clés. Pour plus d’informations, veuillez lire le rapport complet.

Informations sur l'étude

Notation de l'étude
5/5

Les informations contenues dans la synthèse d’études et de rapports produite par Beesnest sont fournies à titre informatif uniquement et ne constituent pas des conseils professionnels. Les études et les rapports utilisés pour produire cette synthèse proviennent d’autres organismes et n’ont pas été rédigés par Beesnest. L’exactitude, l’exhaustivité ou la pertinence de ces informations ne peut pas être garanties par Beesnest qui n’est pas responsable des erreurs, omissions ou imprécisions dans cette synthèse. En utilisant cette synthèse, vous reconnaissez que vous le faites à vos propres risques et que vous êtes responsable de la prise de décision qui en découle. Beesnest n’est pas responsable de tout préjudice ou dommage résultant de l’utilisation de ces informations.

Beesnest Analyste ayant rédigé la synthèse de l'étude :

Carolina Fefer

Forte d’un parcours multiculturel entre Argentine, France, et Angleterre, Carolina commence ses études à l’Université de Leeds en marketing avant de poursuivre avec un Master en management du luxe à l’Institut Français de la Mode. Toujours au courant de l’actualité de son secteur, la mode, le luxe, et le retail n’ont plus de secret pour elle !

Laisser un commentaire