Réindustrialiser la France : comment assurer une souveraineté énergétique et industrielle pour l’avenir ?

Ajouter à la liste
ClosePlease login

No account yet? Register

Dans cet article, fondé sur les éléments présentés lors d’une conférence à l’Hôtel de l’Industrie, Samuel Grimaud revient sur les grandes causes et les dates clés de la désindustrialisation française. Baisse de compétitivité française, concurrence chinoise, manque d’investissement, démantèlements de Moulinex, Arcelor, Alstom, nombreuses sont les causes ayant entrainé une perte de souveraineté française dans le domaine industriel et énergétique. 

Remise à la lumière du jour depuis la pandémie de Covid-19 et les problèmes de chaînes d’approvisionnement, l’industrie française semble aujourd’hui redevenir une priorité pour les politiques, comme le démontre le plan présenté par Emmanuel Macron pour accélérer la réindustrialisation du pays. 

Encore faut-il avoir les moyens de ses ambitions. La réindustialisation de la France est possible, mais elle devra saisir les opportunités de développement dans les énergies renouvelables, créer un environnement économique, social et fiscal attractif pour les entreprises de la filière, et surtout convaincre la classe politique des réels atouts de l’industrie pour l’économie française.

Beesnest Analyste ayant rédigé la synthèse de l'étude :

Samuel Grimaud

Diplômé de l’École Nationale Supérieure d’Arts et Métiers, Samuel a suivi sa formation d’ingénieur en alternance spécialisée en mécanique industrielle. Pour se spécialiser en conseil et en stratégie d’entreprise, il a par la suite rejoint l’ESCP Business School. Il s’intéresse de près à l’actualité de l’Industrie afin d’être constamment conscient des enjeux et tendances du secteur.

Laisser un commentaire