Global M&A Trends in Industrial Manufacturing and Automotive: Mid 2023 – PwC

Ajouter à la liste
ClosePlease login

No account yet? Register

Synthèse Beesnest : état des fusions-acquisitions dans l'industrie en 2023

Selon une étude de PwC, l’activité de fusions et acquisitions dans la fabrication industrielle et l’automobile (IM&A) devrait se maintenir à un rythme stable pour le reste de 2023, comme cela a été le cas au cours du premier semestre de l’année. Les opportunités sont présentes malgré le contexte macroéconomique mondial difficile, avec des facteurs tels que la guerre en Ukraine, les inquiétudes de récession, l’inflation, les coûts de l’énergie et les taux d’intérêt affectant les entreprises et les prévisions de croissance.

Une logique d'acquisition pour combler des lacunes

Cette situation a conduit à une approche plus fondamentale dans la réalisation des transactions et à une diligence accrue pour atténuer les risques. Ces évaluations mettent en lumière les lacunes stratégiques en matière de technologies et de capacités. Les entreprises envisagent donc des acquisitions pour combler ces lacunes, en particulier dans des domaines tels que la robotique, l’automatisation, l’intelligence artificielle, la cybersécurité et l’analyse de données. Les transactions aident également à atténuer l’incertitude de la chaîne d’approvisionnement grâce à la relocalisation, à atteindre les objectifs environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) et à stimuler les opportunités de création de valeur.

Une forte activité dans les services aux entreprises

L’étude suggère également une forte activité de fusions et acquisitions dans les services aux entreprises en dépit du contexte macroéconomique et géopolitique mondial. Les sous-secteurs les plus attractifs pour les investisseurs devraient être les services externalisés, l’IT gérée et les services professionnels (c’est-à-dire les cabinets comptables, les cabinets de conseil en ingénierie, les services de main-d’œuvre, etc.). On s’attend également à ce que les entreprises adoptent une stratégie de consolidation, où des services précédemment fragmentés et décentralisés aux niveaux local et régional sont consolidés pour créer de l’échelle.

En conclusion, PwC prévoit que l’activité de fusions et acquisitions à court terme restera à son rythme actuel, avec une croissance attendue à mesure que la certitude augmente sur les marchés mondiaux, notamment dans le domaine du marché intermédiaire. Cette activité sera probablement le résultat d’un mélange d’acquisitions pour combler les lacunes stratégiques en matière de technologie et de capacités, de cessions pour maximiser l’allocation du capital et de certaines transactions plus importantes et plus transformatrices.

Veuillez noter qu’il ne s’agit pas d’une liste exhaustive de toutes les informations contenues dans le rapport, mais plutôt d’un résumé de certains points et chiffres clés. Pour plus d’informations, veuillez lire le rapport complet.

Informations sur l'étude

Notation de l'étude
5/5

Les informations contenues dans la synthèse d’études et de rapports produite par Beesnest sont fournies à titre informatif uniquement et ne constituent pas des conseils professionnels. Les études et les rapports utilisés pour produire cette synthèse proviennent d’autres organismes et n’ont pas été rédigés par Beesnest. L’exactitude, l’exhaustivité ou la pertinence de ces informations ne peut pas être garanties par Beesnest qui n’est pas responsable des erreurs, omissions ou imprécisions dans cette synthèse. En utilisant cette synthèse, vous reconnaissez que vous le faites à vos propres risques et que vous êtes responsable de la prise de décision qui en découle. Beesnest n’est pas responsable de tout préjudice ou dommage résultant de l’utilisation de ces informations.

Beesnest Analyst ayant rédigé la synthèse de l'étude :

Samuel Grimaud

Diplômé de l’École Nationale Supérieure d’Arts et Métiers, Samuel a suivi sa formation d’ingénieur en alternance spécialisée en mécanique industrielle. Pour se spécialiser en conseil et en stratégie d’entreprise, il a par la suite rejoint l’ESCP Business School. Il s’intéresse de près à l’actualité de l’Industrie afin d’être constamment conscient des enjeux et tendances du secteur.

Laisser un commentaire