Transformer les back-office en middle office au service de la performance – Ailancy

Ajouter à la liste
ClosePlease loginn

No account yet? Register

Synthèse Beesnest

L’industrie bancaire est actuellement en pleine métamorphose, entraînée par la digitalisation, l’automatisation et l’intelligence artificielle. L’étude du cabinet Ailancy vise à remettre en question les structures organisationnelles existantes au sein de diverses institutions bancaires, afin d’offrir un aperçu des futurs métiers du back-office dans un contexte où ils jouent un rôle croissant dans la transformation du modèle d’affaires.

Les banques sont confrontées à plusieurs défis : répondre aux attentes de clients en quête de simplicité et de transparence, résister à une concurrence accrue, investir massivement dans la transformation numérique, tenir compte de leur impact social et environnemental, se conformer à une réglementation de plus en plus rigoureuse et attirer de jeunes talents. Dans ce paysage en évolution rapide et hautement compétitif, la transformation des opérations bancaires est devenue un impératif.

Le Middle Office comme partenaire du Front

Pour réussir cette transformation, Ailancy avance plusieurs objectifs clés pour le Middle Office : 

  • Développer et renforcer le contact client
  • Améliorer la qualité de la prise en charge
  • Intégrer les équipes des réseaux dans les objectifs
  • Renforcer l’expertise et la valeur perçue par le client
  • Contribuer au développement du PNB
  • Réduire les coûts
Si les Back-Office apportent déjà leur appui au Front, cette transformation doit s’accélérer, et passer d’un centre de coûts à une réelle unité de la performance. Dès lors, le Back-Office doit répondre à deux objectifs principaux : augmenter la productivité et développer l’excellence relationnelle. 
 

Les transformations nécessaires du Back et Middle Office

Traditionnellement perçu comme une activité industrielle et administrative, le Back-Office doit progressivement passer d’une culture traitement à une culture 100% orientée client. Cela créera un changement dans la répartition des charges avec l’objectif d’accorder davantage de temps à l’accompagnement des clients ! 

Une telle transformation nécessite un réel accompagnement des collaborateurs pour les embarquer dans ce projet. Ailancy conseille d’intégrer les enjeux RH au même titre que les enjeux de digitalisation, autour des objectifs suivants : 

  • Montée en compétence
  • Valorisation de l’expertise
  • Employabilité des techniciens
  • Attractivité des métiers de Middle Office

Veuillez noter qu’il ne s’agit pas d’une liste exhaustive de toutes les informations contenues dans le rapport, mais plutôt d’un résumé de certains points et chiffres clés. Pour plus d’informations, veuillez lire le rapport complet.

Informations sur l'étude

Notation de l'étude
5/5

Les informations contenues dans la synthèse d’études et de rapports produite par Beesnest sont fournies à titre informatif uniquement et ne constituent pas des conseils professionnels. Les études et les rapports utilisés pour produire cette synthèse proviennent d’autres organismes et n’ont pas été rédigés par Beesnest. L’exactitude, l’exhaustivité ou la pertinence de ces informations ne peut pas être garanties par Beesnest qui n’est pas responsable des erreurs, omissions ou imprécisions dans cette synthèse. En utilisant cette synthèse, vous reconnaissez que vous le faites à vos propres risques et que vous êtes responsable de la prise de décision qui en découle. Beesnest n’est pas responsable de tout préjudice ou dommage résultant de l’utilisation de ces informations.

Laisser un commentaire