Un nucléaire durable et sécurisé – TNP

Ajouter à la liste
ClosePlease loginn

No account yet? Register

Synthèse de Beesnest : Vers un nucléaire plus durable et plus sûr avec l'exemple de NAAREA ?

La production centralisée d’énergie nécessite une infrastructure lourde pour relier les points de production et de consommation. Cependant, avec la demande croissante en énergie prévue dans les prochaines années, les réseaux électriques risquent d’être saturés. Pour pallier cette situation, la production décentralisée, adaptée à une utilisation locale, se présente comme une solution prometteuse.

Ce qu'il faut retenir de l'étude :

Dans ce contexte, l’entreprise française NAAREA propose une solution innovante : un micro générateur nucléaire fonctionnant à partir de combustibles nucléaires usagés. Ce réacteur de génération IV possède une capacité d’environ 40MW et offre des avantages par rapport aux SMR qui nécessitent la poursuite de l’extraction d’uranium. Le modèle économique de NAAREA repose sur celui d’un fournisseur d’énergie sous contrat de performance, où NAAREA garantira la partie exploitation et maintenance du réacteur, facturant aux utilisateurs l’électricité produite.

Cette solution se positionne comme une complémentarité intéressante avec les énergies renouvelables intermittentes telles que l’éolien. Les microréacteurs dépendent toutefois du nucléaire conventionnel pour leurs combustibles, mais ils peuvent soulager les réseaux aux points critiques.

Le réacteur XAMR de NAAREA devrait être disponible en 2030, capable de répondre aux besoins d’une ville de 250 000 habitants. L’objectif futur est de produire 400 réacteurs par an.

Les deux principaux risques identifiés pour NAAREA sont liés aux réglementations et à l’acceptabilité sociale de cette technologie.

Veuillez noter qu’il ne s’agit pas d’une liste exhaustive de toutes les informations contenues dans le rapport, mais plutôt d’un résumé de certains points et chiffres clés. Pour plus d’informations, veuillez lire le rapport complet.

Informations sur l'étude

Notation de l'étude
5/5

Les informations contenues dans la synthèse d’études et de rapports produite par Beesnest sont fournies à titre informatif uniquement et ne constituent pas des conseils professionnels. Les études et les rapports utilisés pour produire cette synthèse proviennent d’autres organismes et n’ont pas été rédigés par Beesnest. L’exactitude, l’exhaustivité ou la pertinence de ces informations ne peut pas être garanties par Beesnest qui n’est pas responsable des erreurs, omissions ou imprécisions dans cette synthèse. En utilisant cette synthèse, vous reconnaissez que vous le faites à vos propres risques et que vous êtes responsable de la prise de décision qui en découle. Beesnest n’est pas responsable de tout préjudice ou dommage résultant de l’utilisation de ces informations.

Beesnest Analyste ayant rédigé la synthèse de l'étude :

Maxime Pinchart-Deny

Maxime a fait ses études à l’université de Warwick au Royaume-Uni avant de rejoindre l’EDHEC Business School à Lille, puis finir par un double diplôme en supply chain et logistique à HEC Montreal ! De plus, Maxime est actuellement en train de rédiger un mémoire sur la Supply Chain décentralisée de l’hydrogène et l’énergie renouvelable au Canada. Maxime s’occupe du secteur énergie sur la plateforme.

Laisser un commentaire